La Traversée – Jérémy Liron

La Traversée - Jérémy Liron

Un récit en caméra subjective. « Sans dialogue, aux contours flous », dit Jérémy Liron. Un condensé d’impressions, mais que peu à peu les haltes, les paysages structurent, et qui laisse affleurer avec d’autant plus de présence les trois personnages, l’histoire d’amour qui surgit prégnante, avec les trajets et voyages, avec les messages qu’on efface du portable, et la mémoire de tous les films qu’on a vus.

Artiste plasticien, Jérémy Liron travaille souvent au plus près du réel urbain, via un matériau photographique repris ensuite dans des peintures à l’huile où cette notion de présence, dans la ville ordinaire, passe avant tout le reste – voir son site lironjeremy.com et son blog lespasperdus.blogspot.fr – c’est un peu de cette façon qu’il nous embarque dans ce récit, roman dense et bref où le décalage d’un prénom suffit à faire basculer tous les repères.

FB

La photo de base est de Charly Broyez (qui fait de magnifiques photos et qu’on peut découvrir sur son site www.charly-broyez.com)

Photo © Charly Broyez

Et ensuite je me suis un peu amusée, sachant que cette page ci-dessous (les crédits) n’est pas dans le livre, car elle alourdissait un peu trop la mise en page.

Crédits

Photo

fin

Publicités

Rajoute ton grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :